J'adore les policiers (les livres évidemment, qu'est-ce que vous allez imaginer !!!) ; voici mes dernières récoltes estivales

IMG_5437

et plus particulièrement les enquêtes effectuées dans des endroits que je connais bien !!! C'est sympa, bien écrit, et ça ne prend pas la tête, quoique.... le dernier : "Blues bigouden à l'ile Chevalier", je le gardais pour une soirée de mauvais temps...
Je n'ai pas eu à attendre très longtemps !!!
Imaginez :
Dehors, le vent souffle en violentes rafales, la pluie tambourine aux carreaux et vous êtes bien à l'abri enroulée dans votre couette. Vous êtes déjà à la page 122 "les répons limpides et purs des cloches vibrèrent sur le tympan de l'eau, comme si l'antienne d'une cathédrale engloutie leur faisait écho. Une lumière rose limbait l'Ile-Tudy dont les façades érigées à même la dune semblaient sortir d'un bain lustral." Quand soudain un claquement sec suivi de deux autres vous font sursauter : des coups de feu!! pensez-vous immédiatement... mais qui proviennent de votre cuisine !!! ... Mais, non, ce sont les confitures d'abricots qui refroidissent et les couvercles métalliques qui s'incurvent; victimes de la pression/dépression...
Rassurée, vous vous replongez dans le "Blues bigouden"... vous êtes à la page 221 "Criant au secours, Judith s'élança comme une furie à travers le rideau d'arbres, le terrain pentu et les buissons de ronces qui la griffaient au passage ralentissaient sa course. Quand elle parvint enfin au grillage d'une clôture, elle s'agrippa une seconde aux mailles de fer et reprit haleine." Quand soudain le téléphone sonne... vous avez le réflexe de regarder l'heure (il est très tard!) et vous vous précipitez pour décrocher ... Judith a-t-elle besoin de votre aide? ... "coucou, c'est MOI, je n't'ai pas réveillée?"... c'est Benjamine qui n'avait pas donné signe de vie depuis plusieurs jours... vous êtes enfin rassurée et vous retournez vous coucher abandonnant Judith...
Dehors, le vent s'est calmé, il ne pleut plus et le sommeil ne vient pas... Le jour se lève, vous avez dévoré les 335 pages, vous ragez car vous aviez tout faux !!! Pfff même pas capable de trouver l'assasin... vous vous consolez en engloutissant les confitures !!!
C'était ma pause lecture... détente???